Les noms romains

Le Romain a trois noms : les tria nomina qui correspondent au nom, prénom et surnom.
Les tria nomina sont un héritage étrusque.

L'enfant adopté porte les tria nomina de celui qui l'adopte.

A l'époque de la Rome royale, seuls les patriciens peuvent prétendre aux tria nomina. A partir de la République ce droit s'étend aux patriciens.

Le nom : nomen                                                                

Marqueur fort de la romanité, le nom est le premier marqueur social de l'individu dans la civilisation romaine.

Le nomen est le nom de famille. Tous les individus descendant d'une même lignée de citoyens (la gens) portent le même nom. C'est celui de leur gens. Ce nom s'appelle le gentilice (gentilicium). Le gentilice se termine généralement en -ius ou -us et a pour sens « qui appartient à la gens... ».

- Exemple Terentius signifie « Qui appartient à la gens des Terentii ».

Le prénom : praenomen                                                         

Le prénom est donné à l'enfant le jour du dies lustricus. Le praenomen est abrégé lorsqu'il est suivi du nomen.

LES PRENOMS MASCULINS

Pour les garçons, c'est soit le nom d'un ancêtre, soit un nom lié à un élément marquant survenu lors de la naissance.

Exemple : Lucius provient de lux « lumière » et peut être donné comme prénom à en enfant né à l'aube. Les prénoms appartiennent à la deuxième déclinaison. Le prénom est écris en abrégé lorsqu'il est suivi du nomen. Le système d'abréviation des prénoms est codifié.

Appius : Ap.

Aulus : A.

Caïus ; Gaïus : C.

Cnaeus ; Gnaeus : Cn.

Decimus : D.

Kaeso : K.

Lucius : L.

Mamercus : Mam.

Manius : M.'

Marcus : M.

Numerius : N.

Publius : P.

Quintus : Q.

Servius : Ser.

Sextus : Sex.

Spurius : Sp.

Tiberius : Ti.

Titus : T.

LES PRENOMS FEMININS

Pour les filles, c'est le gentilice, mis au féminin.

Exemple : Terentia, fille de Terentius.

Les femmes conservent leur prénom même après leur mariage.

Liste de quelques prénoms féminins romains :

Aemilia, Antonia,

Clodia, Cornelia,

Fabia, Flavia,

Hortensia, Julia,

Livia, Lucretia,

Pompeia, Sulpicia,

Terentia, Valeria.

Le surnom : cognomen

A l'origine, le surnom est personnel. Peu à peu, il permet  de distinguer les différents fils d'une famille.

Il peut aussi évoquer une particularité physique, un trait de caractère ou bien une action valeureuse.

Pour les femmes, le cognomen est féminisé.

Exemples :

Balbus : "le bègue ".

Barbatus : "le barbu "

Brutus : « l'idiot »

Calvus : « le chauve »

Cocles : « le borgne »

Tacitus : « le silencieux »

Magnus : « le grand »

- Parfois, les personnages illustres sont désignés par leur seul surnom.

Exemple : César, Cicéron, Tacite.

Ce surnom est parfois transmis aux descendants. Il arrive alors qu'un deuxième surnom s'ajoute au premier afin de distinguer les membres d'une même famille.

L'usage de Major (l'aîné) et Minor (le cadet) est assez fréquent.

Noms de l'enfant adopté

L'enfant adopté change de nomen.