Trois rois sabins-Trois rois étrusques

Selon les historiens romains, les successeurs de Romulus auraient été au nombre de six :  trois rois sabins puis trois rois étrusques.




Interprétation de la chronologie royale

Peu de sources historiques témoignent des règnes des rois sabins. Il y a bien eu une période royale à Rome ainsi que des rois sabins mais qu'en est-il de la réalité de leur règne ? Sans remettre en cause formellement l'existence de ces trois rois, il est intéressant de noter que chacun de ces rois est marqué par des caractéristiques fortes. En effet, il y a le roi pieux, le roi guerrier et le roi bâtisseur. L'historien Georges Dumézil signale que les sociétés anciennes sont organisées autour de rois pôles : la religion, le domaine guerrier et la vie matérielle (aménagements et ressources). Chacun des rois sabins semble s'inscrire dans une de ces fonctions. 

L'histoire romaine présente ensuite une succession de trois rois étrusques. Mais c'est une histoire sanglante qui est jalonnée par des meurtres familiaux éliminant les rois successifs. Il faut alors tenter d'interpréter ces histoires. Les récits sont particulièrement  dramatiques mais cela ne signifie pas qu'il faut  remettre ces faits en cause. En effet, dans l'Histoire romaine, l'accession au pouvoir se fait souvent par la violence.

L'accession au pouvoir des Etrusques pendant la période royale n'est pas remise en cause par les historiens. De nombreux témoignages historiques attestent de leur prise de pouvoir à partir du VIe siècle. Ces événement rappellent probablement des rivalités entre des chefs de guerre étrusques. Il y eut deux chefs de guerre étrusques qui rivalisaient pour le pouvoir. L'un d'eux se nommait Tarchu. Il est peut-être représenté ici sous le nom de Tarquin. Son adversaire aurait été un autre chef étrusque du nom de Mastarna. Mastarna est peut-être représenté ici sous le nom de Servius, plus traditionnel ? Les faits présentés dans l'histoire des règnes de ces rois peuvent être rapprochés des rivalités légendaires entre plébéiens et patriciens qui débutent dès la période royale. D'autre part, certaines grandes familles romaines pourraient-elles avoir voulu utiliser ces récits  pour placer leurs ancêtres dans l'histoire et de plus, dans une chronologie avancée ? Ce pourrait-être le cas de la famille des Junii qui est la gens de Brutus, neveu du Tarquin et héros de l'expulsion des rois. 

Rien ne prouve non plus que les réformes attribuées à Servius Tullius aient été réalisées sous son règne. Elle ont probablement été mises en oeuvre ultérieurement.

 

 







Les illustrations et photographies utilisées sur ce site sont libres de droit à la condition de citer le nom et le lien internet de leur auteur. C'est ce que le site de Civilisation romaine pratique. Merci de ne pas oublier d'en faire autant si vous utilisez ces images. Le site est sous copyright et protégé par les lois de droits d'auteur. N'oubliez donc pas de citer en référence le nom et l'adresse du site (www.civilisation-romaine.com) si vous utilisez des informations  qui en sont issues.  Tous droits réservés. ©2012